Careers

WiN (Women in Nexans) : promouvoir les femmes dirigeantes au-delà des frontières

18 juil. 2019

WiN (Women in Nexans) est une initiative lancée par le Groupe en 2018, dans le but de créer une communauté interne encourageant l’épanouissement individuel et la progression de carrière pour les femmes. Implantée dans cinq régions du monde et 27 pays sous la conduite de responsables au niveau central et local, WiN aide les femmes à différents postes à partager leurs expériences et à bénéficier d’un accompagnement pour leur évolution professionnelle.

Ce mois-ci, Karima Cherifi, DRH pour les pays GCC chez Nexans, nous fait part de son expérience d’expatriée et de femme dirigeante dans le Golfe.

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots, ainsi que votre parcours professionnel et votre poste actuel chez Nexans ?

Je m’appelle Karima Cherifi et je suis actuellement DRH GCC (Gulf Cooperation Council) et Directrice administrative de QICC, une coentreprise entre Nexans et la société d’investissement qatarienne Al Mirqab. J’ai rejoint le Groupe en juillet 2017. Aujourd’hui, mes responsabilités recouvrent les ressources humaines, l’administration et la communication pour les pays GCC (le Qatar et les Emirats Arabes Unis). Je gère les RH au quotidien au Qatar, qui est un environnement très multiculturel : pas moins de 18 nationalités se côtoient dans notre équipe ! Je fais également partie de l’équipe Manage Me Up à titre de coordinatrice de la zone MERA (Moyen-Orient, Russie, Afrique). Avant d’intégrer Nexans, j’ai exercé les fonctions de DRH et de Directrice Pays dans l’industrie papetière. J’ai débuté ma carrière dans les ressources humaines comme Généraliste RH pendant que j’étais à l’université et j’ai eu la chance de devenir DRH à l’âge de 28 ans.

Quels sont les principaux défis à relever à votre poste ?

Avant tout, combattre les stéréotypes de genre chez QICC. J’ai été surprise que la législation et la politique d’un pays du Golfe soient en fait très protectrices des droits des femmes. Cela m’a été bénéfique à bien des égards. C’est pourquoi, durant mes premiers mois ici, je me suis sentie à même d’œuvrer à transformer la mentalité des responsables afin qu’ils se focalisent davantage sur les compétences d’une personne plutôt que sur son sexe.

Ensuite, le fait d’être la seule femme à la direction de QICC est une expérience nouvelle pour moi. Pourtant, je suis fier de faire partie de cette évolution en montrant que la diversité est essentielle et extrêmement précieuse pour réaliser les objectifs de l’entreprise.

En tant que femme dirigeante et DRH, quel conseil pouvez-vous donner aux femmes pour les aider à renforcer et faire progresser leur propre carrière au sein de Nexans, en libérant pleinement leur potentiel ?

J’ai très à cœur trois aspects en général :

  • Une femme ambitieuse ne lutte pas seulement pour les droits des femmes au travail mais aussi ceux des hommes. Travaillant dans les RH, j’estime qu’il est de mon devoir qu’aucune de mes décisions ne soit biaisée par des préjugés.
  • Les femmes de nos jours n’ont pas suffisamment de rêves. Alors, osez, prenez des risques et apprenez de vos erreurs.
  • Enfin, remettez-vous chaque jour en question. Eprouvez de la satisfaction mais efforcez-vous toujours de vous améliorer en cherchant conseil et inspiration auprès d’autres femmes qui réussissent. Ayant eu l’opportunité de rencontrer Christine Lagarde, la directrice générale du FMI [et future présidente de la BCE], il y a des années déjà alors que celle-ci était ministre des affaires économiques, je pense que son parcours et son succès de femme dirigeante est un exemple pour moi-même et pour toutes les femmes en quête de réussite professionnelle.

Selon une étude Gallup, fruit de quatre décennies de recherche sur les femmes dirigeantes, celles-ci ne sont pas assez nombreuses à des postes de direction, quand bien même elles surpassent leurs homologues masculins en matière d’engagement vis-à-vis du personnel. C’est pourquoi il nous faut redoubler d’efforts afin de réaliser les objectifs de WiN, notamment accroître le nombre de femmes dirigeantes de 3 points de pourcentage en trois ans. Je suis convaincue que nous pouvons y arriver si nous continuons à accompagner et encourager chaque collaboratrice dans sa quête d’excellence.

Contact us

Sujets sur lesquels vous souhaiteriez obtenir plus d’information:

Champs obligatoires*

Veuillez vérifier les informations saisies et réessayer

Une adresse email doit contenir un seul @

Protection des données personnelles

Vous disposez d’un droit d’opposition à ce que les données à caractère personnel vous concernant fassent l’objet d’un traitement et/ou à ce qu’elles soient utilisées à des fins de prospections, notamment commerciales

Merci!

Merci pour votre message. Nous prendrons contact avec vous dans les plus brefs délais.

Erreur

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Fermer