Pétrole et Gaz - Offshore sous-marin

Les câbles ombilicaux de Nexans joueront un rôle essentiel dans le premier développement pétrolier offshore du Sénégal

29 sept. 2020

  • Nexans fournira 46 kilomètres de câbles ombilicaux ainsi que des accessoires et des services de test à Subsea 7, l'entreprise responsable des systèmes de production sous-marins intégrés au service du projet de développement du champ de Sangomar.
  • Le site de Nexans à Halden (Norvège) fournira des câbles ombilicaux statiques et dynamiques pour chaque phase du projet, les livraisons commençant en 2022.
  • Le champ de Sangomar, contenant à la fois du pétrole et du gaz, est situé à 100 kilomètres au sud de Dakar et sera le premier développement pétrolier offshore du Sénégal.

Paris, le 29 septembre 2020 – Nexans a signé un contrat avec Subsea 7 pour la conception et la fabrication de 46 km de câbles ombilicaux à destination du champ de Sangomar, au large du Sénégal. Ces câbles seront produits dans une usine Nexans spécialisée à Halden, en Norvège. Ils fourniront des services hydrauliques, de contrôle et d’instrumentation essentiels pour une installation flottante de stockage et de déchargement de production autonome et l’infrastructure sous-marine associée.

Nexans livrera 13 471 mètres de câbles ombilicaux dynamiques qui seront installés du nord au sud. Nexans fournira également 9503 mètres de câbles ombilicaux statiques principaux, 8 719 mètres de câbles ombilicaux de production sur le terrain et 14 650 mètres de câbles ombilicaux à injection sur le terrain au cours des quatre phases de développement.

Ragnvald Graff, directeur des ventes Oil & Gas, déclare : « Nous sommes ravis de concevoir et de fabriquer les câbles ombilicaux pour le premier développement pétrolier offshore du Sénégal. Nexans continue d'être le leader de l'industrie en matière de technologie ombilicale et nous sommes fiers d'apporter notre expertise et nos produits de classe mondiale à cette entreprise prometteuse. Le développement pétrolier offshore en Afrique de l’Ouest a un immense potentiel et nous sommes plus que partants pour faire partie de ces futurs développements. »

Le champ de Sangomar a été découvert en 2014. Situé à 2km sous le fond marin, le champ s'étend sur 400 km², dans des profondeurs d'eau de 700 à 1 400 mètres. Le développement par étapes comprend l'installation d'une installation flottante autonome de stockage et de déchargement de production et d'une infrastructure sous-marine qui seront conçues pour faciliter les phases de développement ultérieures. Ces options comprennent l'exportation potentielle de gaz vers le Sénégal et les futures liaisons sous-marines vers d'autres champs.

Votre contact

Catherine Garipoglu

Communication Corporate

Minaa El Baz

Relations presse

Aurelia Baudey-Vignaud

Communication financière

Contact us

Sujets sur lesquels vous souhaiteriez obtenir plus d’information:

Champs obligatoires*

Veuillez vérifier les informations saisies et réessayer

Une adresse email doit contenir un seul @

Protection des données personnelles

Vous disposez d’un droit d’opposition à ce que les données à caractère personnel vous concernant fassent l’objet d’un traitement et/ou à ce qu’elles soient utilisées à des fins de prospections, notamment commerciales

Merci!

Merci pour votre message. Nous prendrons contact avec vous dans les plus brefs délais.

Erreur

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Fermer