Nexans remporte un contrat record avec l’EuroAsia Interconnector
Projet
19 Juillet 2023
5 min
Nexans CLV Skagerrak
  • Nexans remporte un contrat clé en main pour la section de l’interconnecteur EuroAsia qui relie Chypre et la Grèce.
  • La liaison fournira jusqu’à 2 000 MW d’énergie à l’Europe et constituera le plus grand projet d’interconnexion de l’histoire, alimentant plus de 3 millions de foyers en électricité.
  • Ce contrat majeur, d’un montant de 1,43 milliard d’euros, établit de nombreux records, notamment celui des câbles les plus longs et les plus profonds jamais posés. D’une longueur de 900 km chacun, ils seront fournis et posés par les navires câbliers Nexans Aurora et Nexans Skagerrak. Ils traverseront la mer Méditerranée par plus de 3 000 mètres de fond.
  • Dans le cadre de ses différents projets mondiaux en cours, Nexans repousse les limites de sa stratégie inscrivant l’EuroAsia Interconnector comme une nouvelle étape majeure de sa contribution à la transition énergétique.

Nexans, un des leaders mondiaux dans la conception et la fabrication de systèmes de câbles et de services, remporte un contrat majeur d’un montant de 1,43 milliard d’euros qui constituera une première historique, pour le tronçon de l’EuroAsia Interconnector reliant Chypre et la Grèce. Élément essentiel d’un projet de grande ampleur qui vise à relier les réseaux de Grèce, d’Israël et de Chypre, ce câble haute tension à courant continu (HVDC) de 525 kV sera l’interconnexion la plus longue et la plus profonde jamais installée. En effet, elle affichera une longueur bipolaire de 2 x 900 km et traversera la Méditerranée par plus de 3 000 mètres de fond. Les câbles sous-marins HVDC à imprégnation de masse seront fabriqués dans les usines Nexans de Halden (en Norvège) et Futtsu (au Japon). Ils seront posés par le Nexans Aurora et le Nexans Skagerrak, deux navires câbliers ultramodernes.

L’EuroAsia Interconnector permettra d’échanger jusqu’à 1 000 MW entre les trois pays, avec la possibilité de passer à 2 000 MW, soit l’équivalent de la consommation électrique moyenne de 3 millions de foyers. Il mettra fin à l’isolement énergétique de Chypre, en créant un corridor énergétique entre l’Europe et l’Asie. Le premier pôle devrait être achevé en 2028 et le second en 2029.

Ce projet record démontre notre capacité à innover et à repousser les limites du transport et de la distribution d’électricité, pour répondre à un besoin mondial en constante augmentation. Il s’agit d’une étape cruciale sur la voie d’une économie décarbonée. La stratégie mondiale de Nexans en matière d’électrification prend ici une nouvelle dimension et nous sommes particulièrement ravis d’avoir été sélectionnés pour donner vie au développement de l’interconnecteur EuroAsia.

Christopher Guérin
Christopher Guérin

Directeur général, Nexans

L’EuroAsia Interconnector a été désigné comme projet d’intérêt commun (PCI) par l’Union européenne, un statut qui s’accompagne de différents avantages : planification et autorisation accélérées, coûts administratifs réduits et participation publique. Pour être qualifié de PCI, un projet doit également contribuer aux objectifs de l’Union européenne en matière d’énergie et de climat, ce qui signifie qu’une grande partie de l’électricité partagée proviendra de sources renouvelables et décarbonées.

IPTO, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité de la Grèce, a fourni les capacités techniques et opérationnelles au projet afin d’en assurer la bonne mise en oeuvre.

Après 12 ans de travail acharné, nous sommes fiers d’annoncer que Nexans a fabriqué l’interconnexion sous-marine CCHT la plus longue et la plus profonde au monde, positionnant ainsi Chypre, dernier Etat membre de l’UE à ne pas être interconnecté, sur la carte énergétique mondiale, tout en mettant un terme
à son isolement énergétique et à celui d’Israël. L’EuroAsia Interconnector est un projet d’interconnexion électrique entre Israël, Chypre et la Grèce. Il s’agit du projet d’intérêt commun PCI 3.10, qui met fin à l’isolement énergétique de Chypre et d’Israël, assure la sécurité de l’approvisionnement, réduit grandement les émissions de CO2 et enfin oeuvre au service du « Pacte Vert » de la Commission Européenne.

Nasos Ktorides

Directeur général, EuroAsia Interconnector

Les parties s’attendent à ce que l’autorisation formelle des autorités grecque et chypriote de régulation de l’énergie intervienne en temps voulu.

Nexans repousse les limites de sa stratégie et continue de se développer sur de nouveaux marchés phares, comme l’attestent les récents contrats remportés, notamment l’accord-cadre de 2GW avec TenneT, grâce à sa technologie révolutionnaire de câble offshore de 525 kV spécialement conçue pour soutenir la transition énergétique, ainsi que le Celtic Interconnector, reliant pour la première fois la France et l’Irlande. Le Groupe montre la voie en reliant les régions du monde qui disposent du plus grand potentiel en matière d’énergies renouvelables à celles où la demande d’électricité est la plus forte. De la production et du transport d’énergie à la distribution et à l’utilisation, les solutions de Nexans couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur de l’électrification. Elles permettent de relier les sources d’énergie du monde entier et d’assurer le bon acheminement de l’électricité aux quatre coins du globe, en toute sécurité, fiabilité et efficacité.

Communiqués de presse

Tous nos communiqués de presse