Télécom et Données

Le Web fête ses 30 ans… et maintenant ?

Steven Vermeulen 12 mars 2019

30 ans d’évolution du réseau…

Il est passionnant de constater comment l’infrastructure a dû évoluer pour supporter la croissance exponentielle qu’a entraînée le développement du Web. 

Vous vous rappelez les années 90 ? La vitesse d’Internet plafonnait entre 33 et 64 kbit/s. A ce rythme, il vous aurait fallu plus d’une journée pour télécharger un épisode d’une demi-heure de votre sitcom favorite ! Aujourd’hui, le débit moyen d’une connexion Internet au niveau mondial avoisine 6 Mbit/s. Et, une fois les réseaux 5G entièrement déployés, ce chiffre devrait décupler ! 

Tout cela n’aurait pas été possible sans l’évolution de l’infrastructure physique. En 1988 était posé TAT-8, le premier câble sous-marin en fibre optique à traverser l’océan Atlantique, véhiculant à peine 280 Mbit/s entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. Depuis lors, la capacité comme le nombre de câbles ont augmenté à de nombreuses reprises. De fait, on dénombre aujourd’hui plus de 440 câbles sous-marins transportant des données dans le monde entier, parmi lesquels SAIL, le câble sous-marin optique de 6000 km reliant le Cameroun et le Brésil de Nexans.

…et encore beaucoup à faire

En seulement 30 ans, le Web est devenu partie intégrante de la vie de bon nombre d’entre nous. Il a entièrement transformé notre façon de travailler, de communiquer et d’accéder à des services dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la finance ou de l’administration. Pour la plupart d’entre nous, il est désormais impossible d’imaginer un monde sans messageries électroniques ni réseaux sociaux, sans parler de nos applications mobiles et appareils connectés.

Cela dit, à peine plus de 55 % de la population de la planète est connectée à Internet, ce qui laisse encore près de 4 milliards de personnes dans un désert numérique. Or cette absence d’accès au numérique peut avoir de nombreuses conséquences négatives, impactant lourdement la croissance économique d’un pays et freinant les projets éducatifs, culturels et sociaux. C’est pourquoi un accès universel et économique à Internet fait aujourd’hui partie des objectifs de développement durable des Nations Unies. 

Nexans a eu l’honneur de participer à des projets destinés à combler la fracture numérique, tels que le projet d’autoroute numérique Jayabaya en Indonésie ou le programme Amazônia Conectada au Brésil. C’est une grande satisfaction de savoir que nos câbles sous-marins contribuent à fournir un accès haut débit à plus de 267 millions d’Indonésiens ou aident quatre millions d’habitants de la forêt amazonienne à se connecter à Internet, améliorant ainsi leur accès aux services de santé, à l’éducation et à l’information. 

Plus loin et plus haut

Pour continuer à favoriser l’expansion du Web, Internet peut-il encore gagner en efficacité, en rapidité et en fiabilité ? Bien entendu ! 
Pour permettre d’exploiter pleinement le potentiel économique de la connectivité numérique et de l’accès universel à l’information, de nouvelles technologies vont arriver, notamment de la fibre plus rapide, des réseaux 5G, des centres de données géants (hyperscale) plus nombreux… Il ne faut toutefois pas négliger les retombées positives de ces technologies peuvent amener sur le plan social, parmi lesquelles la lutte contre la fracture et la pauvreté numériques dans certaines des régions les plus défavorisées du monde. 

Ainsi, même s’il ne fait aucun doute qu’Internet a considérablement changé la face du monde, considérons que nous n’en sommes encore qu’aux prémices de l’économie numérique et qu’il nous faut viser toujours plus loin et plus haut !

A propos de l'auteur

Steven Vermeulen

Steven Vermeulen est Executive Vice President en charge du Business Group Telecom & Data et continue de superviser la zone Amérique du Nord. Il est d’origine belge et est basé à Toronto. Steven a intégré Nexans en Janvier 2016 après avoir occupé le poste de Vice President & Managing Director des solutions d’ingénierie pour la division Composite d’Owens Corning, Groupe dans lequel il a également assuré diverses responsabilités aux Etats-Unis et en Europe.

Contact us

Sujets sur lesquels vous souhaiteriez obtenir plus d’information:

Champs obligatoires*

Veuillez vérifier les informations saisies et réessayer

Une adresse email doit contenir un seul @

Protection des données personnelles

Vous disposez d’un droit d’opposition à ce que les données à caractère personnel vous concernant fassent l’objet d’un traitement et/ou à ce qu’elles soient utilisées à des fins de prospections, notamment commerciales

Merci!

Merci pour votre message. Nous prendrons contact avec vous dans les plus brefs délais.

Erreur

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Fermer