Notre contribution à la neutralité carbone d’ici à 2030

Bien décidé à jouer un rôle majeur dans la création d’un monde viable et pérenne, Nexans franchit un pas supplémentaire vers la neutralité carbone d’ici à 2030 en s’engageant dans la construction de l’autoroute de l’énergie durable du futur. Pour y parvenir, le Groupe performe dans deux domaines où il fait la différence : sa contribution active à la neutralité carbone, fondée sur les leviers de l’Industrie 4.0, de la réduction des déchets et de la consommation énergétique ; sa position de leader dans l’électrification durable du monde.

Construire l’autoroute de l’énergie durable

L’autoroute de l’énergie, c’est l’ensemble des interconnexions sous-marines et terrestres entre les pays qui dessinent le monde de demain. Un monde plus électrique, où en 10 ans la consommation d’énergie va croître de 40 % et la production d’énergies renouvelables doubler. Un monde qui se préoccupe du changement climatique sans renoncer à l’électricité, et a donc besoin de plus de câbles. Des câbles Ô combien utiles aux énergies renouvelables pour répondre à leur géographie spécifique : la mer du Nord et sa concentration de parcs éoliens offshore ; la Norvège où l’hydroélectricité est omniprésente dans la production d’énergie ; toutes les régions du monde, si propices au rayonnement solaire.

Nexans, contributeur climat

Le Groupe adhère au Pacte Mondial de l’ONU depuis 2008 et intègre des ODD dans ses priorités RSE. Il en a fait la clé de voûte de sa stratégie, notamment les ODD 9 (Industrie, Innovation et Infrastructure), 12 (Consommation et Production responsables) et 13 (Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques). En 2020, Nexans a intégré la prestigieuse « Liste A » du CDP et s’engage à contribuer à la neutralité carbone d’ici à 2030, dans l’alignement d’une trajectoire limitant le réchauffement climatique à 1,5°C.

Préserver la planète

Priorité à une gestion environnementale ambitieuse

Sous le contrôle de la Direction des Opérations de Nexans et de la direction QHSE qui lui est rattachée, la gestion, le respect et la protection de l’environnement s’appliquent à l’ensemble de nos unités à travers le monde. Elles obéissent aux dispositions légales et exigences environnementales du Groupe :

  • déploiement du programme de certifications environnementales : ISO 14001;
  • limitation et maîtrise des consommations d’énergie et de ressources naturelles ;
  • prévention des risques de pollution générés par nos activités et réduction de leurs émissions de CO2 ;
  • diminution et meilleure valorisation du volume des déchets générés.

L'amélioration continue

Dans le cadre de la démarche d’amélioration continue des sites de production, pilotée par le Comité CSR Environnement et Produits et animée par le responsable Environnement du Groupe, Nexans a entrepris une démarche complémentaire d’évaluation et de certification de ses performances environnementales. Elle est relayée dans les sites par un réseau de correspondants ainsi que les directeurs : la norme ISO 14001 — une certification externe —, standard international fondé sur des critères et un cadre précis pour les entreprises qui souhaitent mettre en place un système de gestion environnementale efficace.

La méthodologie de Lean Manufacturing

Également appelée Nexans Excellence Way (NEW),  cette méthodologie s’inscrit notamment dans les routines de management des sites industriels du Groupe. Tous doivent élaborer un plan de gestion de crise environnementale, régulièrement audité et consolidé par des investissements dans des équipements de protection : bassins de rétention ou obturateurs, pour éviter toute pollution extérieure au site, ou encore kits d’intervention d’urgence (barrage flottant, obturateur mobile…). Ces équipements font l’objet de tests au cours d’exercices dédiés.

L’amiante, autre objet de surveillance continue

Partie intégrante de la politique du Groupe, elle est incluse dans la grille d’audit lors des évaluations du label interne EHP.

Le régime des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE)

Il concerne la majorité des sites de production Nexans en France. Les principaux thèmes requis pour le suivi et les déclarations réglementaires relèvent, pour la plupart, de la gestion des déchets, du bruit, de la pollution eau/sol et des rejets de gaz à effet de serre.

Vigilance constante contre toute pollution

Les certifications EHP et ISO 14001 ainsi que les audits correspondants concourent à notre démarche de réduction de l’empreinte environnementale du Groupe et de maîtrise des risques de pollution. Dans cette optique, une analyse des sources de pollution par activité a été réalisée et de nombreuses mesures mises en place, dans le respect des réglementations.

  • Les coulées continues : traitement et surveillance des fumées générées par les fours de coulées continues mais aussi stockage et transport des matières dangereuses (acide…).
  • La métallurgie : traitement et filtrage des émulsions du tréfilage.
  • L’activité câble : recyclage des eaux utilisées dans le processus d’extrusion, filtrage de l’air rejeté et traitement des solvants utilisés pour les armoires de stockage et hottes aspirantes.
  • Les mélanges : mise en place de mesures spécifiques sur tout site utilisant des produits polluants tels que peroxyde, silane et agents plastifiants (ex. ventilation et palettes de rétention).

Nexans a aussi mis en œuvre une série d’initiatives destinées à limiter :

  • les rejets dans les réseaux d’eau, et ainsi prévenir les risques de déversement accidentel ;
  • les rejets dans les sols, à l’aide de cuves de rétention et de kits d’intervention d’urgence, pour se prémunir d’un déversement ou d’une pollution graduelle ;
  • les rejets dans l’air, grâce à des filtres à particules (COV…), pour éviter toute contamination atmosphérique ;
  • les nuisances sonores et les vibrations, grâce à une mesure constante, une formation spécifique et un aménagement des plages horaires.

Le dispositif FRET 21

Le 3e pilier d’émissions de CO₂ chez Nexans est le transport. C’est pourquoi le Groupe a rejoint en 2020 le dispositif FRET 21 de l’ADEME. L’objectif : diminuer les émissions liées au fret inter-usine au départ de la France et de la Belgique vers les pays limitrophes. Pour atteindre l’objectif d’au moins 5 % de baisse d’ici à 2022, nous avons choisi d’optimiser nos chargements et de miser sur le report modal (route vers rail).

Nos 3 leviers d’action sont :

  • le taux de chargement (un taux de remplissage élevé permet de réduire le nombre de trajets et les consommations de carburant) ;
  • l’achat responsable (en privilégiant les fournisseurs agréés inscrits dans la charte RSE des Fournisseurs de Nexans, voire labellisés « Objectif CO₂ »)
  • le moyen de transport (en reportant - même partiellement – le trafic routier sur le rail, dont le mix énergétique favorise le recours à une électricité décarbonée).
Fret 21, Nexans
Premiers résultats

En 2020, Nexans a réduit ses émissions de 4,66% sur le périmètre défini, soit 100 camions de moins sur la route.

En 2021, Nexans a réduit ses émissions de 4,2%, ce résultat est aligné avec l'objectif du Groupe de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 4,2% par an.

Nous avons l'intention d'étendre le champ de certaines des actions déjà menées aux 120 000 expéditions du Groupe en Europe, et de mettre en œuvre le transport route-mer pour certaines de nos filières de transport. Et, demain, nous porterons cette démarche au niveau mondial !

“ Parmi les facteurs du succès de l’opération FRET21, le travail collaboratif entre les directions RSE et Achats transport, notre excellent outil de management et de suivi des données mesurées et surtout… l’audace de se lancer ! ”

Marie Letailleux

Responsable RSE chez Nexans

“ En accompagnant Nexans, j’ai pu constater l’impulsion donnée dans tout le Groupe pour contribuer à la neutralité carbone, à travers l’engagement de réduction des émissions des activités industrielles, des déplacements des collaborateurs et du transport de marchandises. ”

Aurélien Schuller

Co-responsable Pôle Mobilité et Pôle Énergie chez Carbone 4

Sauvegarde massive des ressources

Notre politique environnementale et de gestion des risques vise à instaurer une démarche de résilience permettant d’adapter les procédés industriels à la préservation des ressources.

L’énergie renouvelable

Un groupe de travail dédié composé des directions des Opérations, Innovation, Achats et RSE propose une démarche conjointe de réductions des émissions de CO₂ et d’efficacité énergétique. Celle-ci intègre le volet achat et production d’énergie renouvelable sur les sites ainsi que l’amélioration de l’efficacité énergétique. À ce titre, un système de collecte des consommations d’énergie trimestrielle (électricité, gaz et fuel) a été mis en place auprès des sites industriels. Ainsi, plusieurs usines du Groupe ont lancé des opérations de remplacement des éclairages traditionnels par des LED moins énergivores. Par ailleurs, certains pays ont recours aux énergies renouvelables : panneaux solaires à Cortaillod (Suisse), chauffage solaire à Suzhou (Chine), éolien à Buizingen (Belgique) et panneaux photovoltaïques au Liban.

100 %

des sites Nexans en Allemagne sont certifiés ISO 50001

95 %

des sites Nexans ont été récompensés par une certification environnementale

100 %

de sites certifiés : objectif pour 2030

Buizingen, site dans le vent

Le 1er site Nexans à être alimenté par l’énergie éolienne se trouve en Belgique. Les deux turbines de 2 MW offrent une économie annuelle de 200 000 €.

Nexans rejoint RE100

Nexans a rejoint l’initiative RE100 du Climate Group, une initiative mondiale réunissant les entreprises les plus influentes du monde qui conduisent la transition vers une électricité 100 % renouvelable.

Lire le communiqué →

« Recycling Services »

Nexans a lancé en 2017 cette offre dédiée au recyclage qui permet aux clients et partenaires de valoriser et d’éliminer leurs déchets de câbles en cuivre ou en aluminium.

Lire le communiqué →

L’eau des process de refroidissement

Non seulement Nexans investit dans des équipements en circuits fermés, mais les sites les plus consommateurs d’eau font l’objet d’un suivi particulier et de plans d’actions personnalisés. À ce suivi annuel des sites s’ajoute depuis 2020 un outil de collecte des consommations pour mieux en suivre l’évolution. En parallèle, une étude dédiée à la gestion de l’eau a démarré fin 2020 au moyen de détecteurs de fuite placés sur les compteurs.

Le cuivre, métal non ferreux

Nexans s’efforce de maximiser la part de cuivre recyclé dans ses câbles, notamment grâce à son intégration verticale dans la métallurgie du cuivre. Cet avantage industriel contribue à la réduction globale de l’empreinte carbone du Groupe ainsi qu’à la préservation des ressources naturelles de cuivre.

75 %

Taux de recyclage de l’eau pour 52 % des 55 sites ayant recours aux opérations de refroidissement.

23 000 tonnes

de cuivre recyclé en 2021 (vs. 24 000 en 2020), fondu dans la coulée continue de Montréal (Canada) et de Lens (France), soit environ 5 % du besoin de nos usines.

Adhésion à Copper Mark pour un cuivre responsable

Nexans devient membre actif de Copper Mark, seule organisation qui s'efforce de garantir une production durable de cuivre et dont les priorités en matière de RSE reflètent celles de Nexans, pour promouvoir activement des pratiques de production responsables. Le Groupe va participer aux trois groupes de travail — Due Diligence, Technique et Transparence —, qui lui offrent un cadre pour les travaux des parties prenantes concernant les directives actuelles et futures en matière de RSE, de gouvernance, d'éthique et d’innovation.

Lire le communiqué →

Devoir d’excellence vis-à-vis du climat

Pour inscrire sa démarche dans une trajectoire à 1,5°C, conformément aux accords de Paris, Le plan Climat de Nexans révélé en septembre 2020 à l’occasion du Climate Day vise la neutralité carbone en 2030. Avec notamment une réduction de 4,2 % (Vs 2019, année de référence) des émissions de gaz à effet de serre sur les scopes 1 et 2 et une partie du scope 3, ainsi que sur le transport des matières premières. Également dans la feuille de route, 100 % des programmes de R&D focalisés sur la transition énergétique et l’électrification durable, 100 % du parc automobile hybride ou électrique et 100 % des déchets de production recyclés.

Pour piloter cette feuille de route et assurer le suivi des trajectoires, une équipe dédiée — la Team Planet — est animée par la direction RSE et des représentants des directions Industrielle, Achats et Technique, avec pour sponsor le directeur Innovation, Services et Croissance et membre du COMEX.

Éveil des consciences chez les collaborateurs

Les ambitions de Nexans et sa feuille de route pour une contribution à la neutralité carbone font l’objet d’intenses opérations de communication.

Ainsi, le Climate Day de septembre 2020 a fait l’objet d’un numéro spécial du magazine interne, suivi d’une campagne de sensibilisation sous formes de posters « Le saviez-vous ? » et de micros-trottoirs à travers le monde pour recueillir les gestes des salariés pour la planète.

Autre événement annuel fédérateur au sein du Groupe, la Fresque du Climat. Sous forme d’ateliers réunissant des groupes de collègues, cet outil pédagogique, ludique et collaboratif met en lumière les liens entre changement climatique et activités humaines.

100
%

de la flotte automobile des employés de Nexans passera à des véhicules hybrides ou électriques en 2030.

Contactez-nous

Sujets sur lesquels vous souhaitez obtenir plus d'informations :

* Champs obligatoires

Veuillez vérifier votre saisie et réessayer.

Une adresse mail ne peut contenir qu'un seul @

Protection des données personnelles

Vous avez le droit de vous opposer au traitement de vos données personnelles et/ou à leur utilisation à des fins de marketing direct ou à des fins commerciales.

Merci !

Merci de nous avoir contactés. Nous vous contacterons sous peu.

Erreur

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Fermer