NordLink : les premiers mètres du câble sous-marin posés avec succès

NordLink subsea power cable

Le 1er août, la première phase du projet NordLink visant à interconnecter la Norvège et l’Allemagne pour le partage d’énergies vertes a été lancée avec succès. Les premiers mètres du câble sous-marin CCHT (Courant Continu Haute Tension) de Nexans ont été posés sur le fond marin du fjord Vollesfjorden en Norvège, par le navire câblier C/S Nexans Skagerrak. « Le début de l’installation du câble marque une étape importante du projet. Grâce aux compétences complémentaires de tous les experts de Nexans, ainsi qu’à la bonne collaboration avec nos sous-traitants et notre client, tout se déroule comme prévu » confirme Danne Petterson, Responsable du site chez Nexans.

Le contrat de fourniture de câbles sous-marins pour cette première interconnexion électrique entre la Norvège et l'Allemagne est le plus important signé par Nexans à ce jour en termes de longueur de câble et de montant. Dans le cadre de ce projet dont le montant s’élève à environ 0,5 milliard d’euros, Nexans va concevoir, fabriquer et installer des systèmes de câblage de 525 kV pour une longueur totale de plus de 700 km. Le projet devrait être terminé en 2019.

Au cours des dix prochains jours, un total de 124 km de câbles sous-marins seront tirés depuis la Norvège vers le secteur danois de la mer du Nord. Les câbles seront embarqués dans le C/S Nexans Skagerrak, l'un des plus grands navires spécialisés dans le monde, conçu spécialement pour la pose de câbles,. Posés sur le fond marin, ils seront ensuite protégés par une tranchée creusée grâce à la technologie 1 mégawatt du Nexans Capjet embarqué sur le navire de construction offshore Polar King.

Le projet NordLink de 1 400 MW, une collaboration entre Statnett, TenneT et la banque de promotion allemande KfW, reliera les marchés de l'électricité norvégien et allemand afin de permettre l’échange d’énergie verte.

NordLink subsea power cable

NordLink subsea power cable

NordLink subsea power cable