Informations financières du premier trimestre 2018

  • Décroissance organique de -4,6%1 au premier trimestre 2018 par rapport au premier trimestre 2017 s’analysant en :
    • +2,2% dans les câbles hors « Oil & Gas »
    • -30,0% dans les activités de projets Haute Tension hors ombilicaux
    • -35,5% dans les activités « Oil & Gas »
  • Contraction marquée des activités de projets Haute Tension reflétant pour moitié les effets d’application de la norme IFRS 15 et pour moitié une planification de projets moins favorable
  • Croissance limitée des activités de câbles reflétant un début d’année ralenti, s’accélérant à compter de mars, notamment en Europe
  • Carnet de commande en progrès sur les activités de câbles laissant présager une amélioration progressive au cours de l'année

Paris La Défense, le 3 mai 2018 – Nexans annonce un chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2018 de 1 538 millions d’euros, contre 1 570 millions d’euros au premier trimestre 2017. À cours des métaux constants2 le chiffre d’affaires s’élève à 1 028 millions d’euros en décroissance organique de -4,6% par rapport au premier trimestre 2017, , après un effet de change de -60 millions d’euros.
L’évolution de l’activité dans les différents métiers s’établit comme suit :

  • Après un exercice 2017 à un niveau historiquement élevé dont un premier trimestre à +23,8%, les activités de projets Haute Tension présentent un recul de -30,5%, largement influencé par une reconnaissance plus tardive du chiffre d’affaires dans l’avancement des projets (mise en conformité avec la norme comptable IFRS 15) ainsi qu’à une séquence des différents projets en cours d’exécution moins favorable qu’en 2017.
    La situation devrait cependant s’inverser au second semestre où le Groupe anticipe une meilleure combinaison des projets et des plannings. Au premier trimestre de 2018, dans la continuité de l’année 2017, le niveau de production des usines de Haute Tension sous-marine reste élevé.
  • Les ventes de câbles industriels progressent de +0,6% dont +2,4% pour les harnais automobiles, -36,7% pour les câbles liés au secteur de l’« Oil & Gas » et +4,4% pour les autres câbles industriels.
  • Le segment Télécommunications et Données affiche une décroissance
    de -2,3%. Ceci reflète une stabilité des ventes de LAN (+0,3%), une légère décroissance sur les câbles d’infrastructure télécom (-2,1%) et une contraction de -11,8% sur les câbles spéciaux sous-marins.
  • Le segment Bâtiments et Territoires ressort à +0,2% de croissance organique. Les ventes de câbles de basse tension pour le bâtiment poursuivent leur croissance (+5,0%) entamée au second semestre 2017. A l’inverse, les ventes aux opérateurs d’énergie (câbles et accessoires) fléchissent de -4,7% après une reprise amorcée au deuxième semestre 2017. Le carnet de commandes est bien orienté en Europe.

 

Commentant l’activité du premier trimestre 2018, Arnaud Poupart-Lafarge, Directeur Général a déclaré :

« Ainsi que nous l’attendions, les métiers de projets Haute Tension s’inscrivent en décroissance organique marquée. Compte tenu des plannings, cette tendance devrait s’inverser au cours des prochains trimestres pour les projets sous-marins. La charge en projets Haute Tension terrestres est en deçà de nos attentes.
Après un démarrage décevant sur les deux premiers mois de l’année, les activités de câbles accélèrent, laissant présager une amélioration progressive au cours de l’année.
Par ailleurs, l’organisation du Groupe mise en place au début de l’année commence à mettre en œuvre le plan stratégique « Paced for Growth » dont les ambitions sont confirmées.».

 

Chiffre d'affaires consolidé par métier

  T1 2017

T1 2018

  Croissance organique T1 2018 vs T1 2017 Croissance organique
T1 2018 vs T4 2017
(en millions d’euros) À cours des métaux constants À cours des métaux constants      
Bâtiment & Territoires 427 396   +0,2% -6,7%
Haute tension & Projets 207 137   -30,5% -39,0%
Télécommunication & Données 131 121   -2,3% -2,1%
Industrie & Solutions 295 291   +0,6% +5,9%
Autres 76 82   +16,3% +22,8%
Total Groupe 1 137 1 028   -4,6% -7,9%

 

Bâtiment & Territoires

Le chiffre d’affaires de l’activité Bâtiments et Territoires est stable avec une croissance organique de +0,2% et ressort à 396 millions d’euros à cours des métaux constants (645 millions d’euros à cours des métaux courants) pour le premier trimestre 2018.

Les câbles d’énergie destinés aux bâtiments affichent une croissance organique de +5,0%. La dynamique est positive dans toutes les zones géographiques à l’exception de l’Amérique du Sud.

  • L’Europe (+3,9%) poursuit sa reprise entamée au second semestre 2017, notamment en France alors que le début d’année a été ralenti en Europe du Nord.
  • En Amérique du Nord (+7,4%), l’activité demeure soutenue aux Etats-Unis et au Canada.
  • La zone Moyen-Orient Afrique est dynamique (+6,1%) en dépit de la faiblesse du marché libanais sur ce premier trimestre.
  • En Amérique du Sud, les ventes sont en retrait organique de -1,7%. La contraction persistante au Brésil l’emporte sur les dynamiques positives observées dans le reste de la zone.
  • La zone Asie-Pacifique (+10,0%) bénéficie de la reprise du marché australien et de la performance de l’offre Nexans sur le marché coréen.

La demande en câbles et accessoires de distribution ressort avec une décroissance organique de -4,7% au premier trimestre de 2018. Les tendances sont contrastées d’une zone géographique à l’autre.

En Europe, la reprise des ventes de câbles aux opérateurs d’énergie entamée au troisième trimestre 2017 se poursuit avec une croissance organique de +1,4%. A l’inverse, les ventes d’accessoires reculent de -14,2%.

L’Amérique du Nord qui avait connu une croissance forte au premier trimestre 2017 (+27,8%) s’inscrit en baisse organique de -24,8% suite à la fin de contrats de fourniture à deux opérateurs majeurs. Ces contrats seront en partie relayés en 2018 par une autre fourniture dont la livraison est prévue au cours des deux prochains semestres.

L’Amérique du Sud s’inscrit à nouveau en recul (-19,4%) du fait du Brésil, en l’absence de contrat de lignes aériennes. Le prochain contrat a commencé à être exécuté à compter de fin mars. Les volumes sont stables dans les autres pays de la zone.

La zone Moyen-Orient/Afrique s’inscrit en croissance organique grâce à la hausse des investissements des opérateurs d’énergie au Maroc (y compris grâce au redémarrage des ventes de transformateurs) et au Ghana.

En Asie-Pacifique la croissance atteint 7,4% grâce à la performance commerciale de l’unité néo-zélandaise sur son marché.

 

Haute tension & Projets

L’activité Haute tension et Projets affiche un chiffre d’affaires de 149 millions d’euros à cours des métaux courants et 137 millions d’euros à cours des métaux constants au premier trimestre 2018, en repli organique de -30,5% (soit -60 millions d’euros) par rapport à la même période en 2017 soit une baisse de -39,0% par rapport au quatrième trimestre 2017.

Après deux années de forte croissance, le segment de haute tension terrestre fléchit avec une réduction organique de -22,4% particulièrement marquée en Europe. La transformation de l’usine de Charleston en Caroline du Sud en usine de fourniture de câbles sous-marins a commencé.
La prise de commandes au cours du premier trimestre a été faible, ce qui se traduira par une charge faible au second semestre. Par contre, le nombre significatif d’appels d’offres de projets Haute Tension dans les neufs prochains mois sera favorable pour les années de production et livraison 2019 et 2020.

L’activité de haute tension et projets sous-marins s’inscrit en décroissance organique de -33,4% rapport au premier trimestre de 2017, soit -49 millions d’euros. Cette évolution résulte pour moitié environ de l’impact du changement de méthode comptable suite à l’entrée en vigueur au 1er janvier 2018 de la norme IFRS 15 qui exige la reconnaissance des revenus et marges proportionnellement à l’accumulation des coûts.

Ces impacts négatifs – en revenus et en marge – seront en large partie extournés au cours du second semestre. L’année devrait ainsi s’inscrire, comme attendu, en décroissance de l’ordre de -10% après un exercice 2017 qui avait marqué un niveau historique.

 

Télécommunication & Données

Le chiffre d’affaires de l’activité Télécommunication et Données s’élève à 138 millions d’euros à cours des métaux courants et à 121 millions d’euros à cours de métaux constants, soit une réduction organique de -2,3% par rapport au premier trimestre 2017.

L’activité de câbles et systèmes LAN se stabilise avec une croissance organique de +0,3%. La situation reste différenciée entre l’Amérique du Nord et les autres zones. Aux Etats-Unis, la croissance organique ressort négativement à -9,0% sur le premier trimestre 2018, correspondant toutefois à une progression de +11,0% par rapport au quatrième trimestre 2017. Les ventes de LAN sur les autres marchés restent en croissance.

Les ventes aux opérateurs de télécommunication reculent de -2,1% par rapport au premier trimestre 2017. L’Europe est en légère croissance (+0,8%) par rapport au niveau élevé du premier trimestre 2017 dans un contexte marqué par un accès tendu aux fibres optiques. Les autres zones affichent une décroissance modérée sur des volumes limités.

Le segment des télécommunications spéciales (sous-marines) de taille plus modeste enregistre une réduction organique de -11,8%. Il s’agit principalement d’une réduction des ventes « ROV » (pilotage de véhicules sous-marins) liés aux cycles « Oil & Gas ».

 

Industrie & Solutions

L’activité Industrie et Solutions présente un chiffre d’affaires de 348 millions d’euros à cours des métaux courants au titre du premier trimestre 2018 et à 291 millions d’euros à cours de métaux constants, soit une croissance organique de +0,6%.

Les ventes de harnais automobiles progressent de +2,4%, le rythme de croisière de ces trois dernières années.
Les ventes d’autres câbles industriels reculent de -0,6% avec des disparités par activité.

Le segment Transport hors faisceaux automobiles évolue favorablement :

  • Les câbles ferroviaires connaissent une croissance exceptionnelle tirée par la réalisation de contrats important en Europe notamment en France et en Allemagne. Au Brésil et aux Etats-Unis, le Groupe se développe dans ce domaine. L’usine chinoise de Shuzou quant à elle continue de tirer parti de la demande soutenue de câbles pour les trains.
  • Les ventes de câbles pour chantiers navals (segment off-shore) continuent de décliner (-32,0%) en raison du ralentissement des marchés sud-coréens et chinois. Une embellie n’est pas attendue dans ce segment.

Dans le segment Ressources, la reprise se matérialise en Amérique du Nord (+13,0%) mais ne parvient pas à compenser le ralentissement observé dans les autres zones qui subissent des effets de base liés à la fin de gros projets livrés au premier trimestre 2017.

 

Autres

Les ventes des autres activités, essentiellement des ventes externes de fils de cuivre affichent un chiffre d’affaires de 82 millions d’euros à cours de métaux constants, en croissance organique de +16,3% par rapport au premier trimestre 2017. Cette évolution est tirée par le Canada et la France.

 

Une session de Questions / Réponses par conférence téléphonique (en anglais) est organisée ce jour à 15h (Heure de Paris).

Pour y participer, composer le n° suivant et demander "Nexans Conference Call" :

  • depuis la France : +33 (0)1 71 23 01 07 
  • depuis les autres pays Européens: +44 1296 480 180 
  • depuis les Etats-Unis : + 1 718 354 1176

Code de confirmation : 559 467#

 

Calendrier financier
17 mai 2018 :           Assemblée Générale des actionnaires
26 juillet 2018 :         Résultats du premier semestre 2018
8 novembre 2018 :  Information financière du troisième trimestre 2018


1. Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2018 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, les effets de change s’élèvent à -60 millions d’euros, et les effets de périmètre sont nuls.

2. Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.

Annexes

(en millions d'euros)

  Premier trimestre
  2017 2018
 
Chiffre d'affaires à cours des métaux courants par segment d'activité
Bâtiments et Territoires 641 645
Haute tension et Projets 221 149
Télécommunications et Données 146 138
Industrie et Solutions 346 348
Autres 216 257
Total Groupe 1 570 1 538
 
Chiffre d'affaires à cours des métaux constants par segment d'activité
Bâtiments et Territoires 427 396
Haute tension et Projets 207 137
Télécommunications et Données 131 121
Industrie et Solutions 295 291
Autres 76 82
Group total 1 137 1 028

 

Effets de périmètre et de change sur les ventes à cours des métaux constants

 

1er trimestre 2017 Effet change Croissance organique Effet périmètre 1er trimestre 2018
Bâtiments et Territoires 427 -29 1 -3 396
Haute tension et Projets 207 -11 -60 1 137
Télécommunications et Données 131 -9 -3 2 121
Industrie et Solutions 295 -8 2 2 291
Autres 76 -4 11 -2 82
Total 1,137 -60 -49 0 1 028

Documents Connexes

Vos Contacts

Michel Gédéon Communication financière
Téléphone +33 1 78 15 05 41
michel.gedeon@nexans.com
Paul Floren Corporate Communication
Téléphone +33 1 78 15 04 78
paul.floren@nexans.com
Marième Diop Financial Communication
Téléphone +33 1 78 15 05 40
marieme.diop@nexans.com
Angéline Afanoukoe Relations presse
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Leader mondial des solutions de câblage et de connectivité avancées, Nexans donne de l’énergie à la vie par une large gamme de produits de haute qualité et des services novateurs. Depuis plus d’un siècle, Nexans se démarque par sa capacité d’innovation qui lui permet de tracer aux côtés de ses clients un avenir plus sûr, plus intelligent et plus fructueux. Aujourd’hui acteur de la transition énergétique et de la croissance exponentielle du volume des données, le groupe Nexans accompagne ses clients dans quatre principaux domaines d’activités : Bâtiment et Territoires (notamment les équipements, les réseaux intelligents, l’e-mobilité), Haute Tension & Grands Projets (notamment les fermes éoliennes offshore, les interconnexions sous-marines, la haute tension terrestre), Télécommunications & Données (notamment la transmission de données, les réseaux de télécommunications, les centres de données géants (hyperscale), les solutions de câblage LAN) et Industrie & Solutions (notamment les énergies renouvelables, les transports, le secteur pétrolier et gazier, l’automatisation). La Responsabilité Sociale d’Entreprise est au cœur des principes appliqués par Nexans dans ses activités et ses pratiques internes. En 2013, Nexans est devenu le premier acteur de l'industrie du câble à créer une Fondation d'entreprise destinée à soutenir des actions en faveur de l'accès à l'énergie pour les populations défavorisées à travers le monde. L’engagement du Groupe en faveur du développement de câbles éthiques, durables et de haute qualité sous-tend sa participation active à diverses associations majeures du secteur telles que Europacable, la National Electrical Manufacturers Association (NEMA), la Fédération Internationale des Fabricants de Câbles (ICF), ou le Conseil international des grands réseaux électriques (CIGRÉ) pour n’en mentionner que quelques-unes. Fort d’une présence industrielle dans 34 pays et d’activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie près de 26 000 personnes. En 2017, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 6,4 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché Euronext Paris, compartiment A. Pour plus d’informations : www.nexans.com